Prêtresse Ardat Lili recherche soumis

  1. Home
  2. »
  3. France
  4. »
  5. Auvergne-Rhône-Alpes
  6. »
  7. Prêtresse Ardat Lili recherche soumis
Ma ville:
Auvergne-Rhône-Alpes, France
Mon pseudo: PretresseArdat
M'écrire ICI

Mon annonce:

Tu me réclameras Prêtresse Ardat Lili.
Ma seule faiblesse sera de t’expliquer une seule et unique fois, ta conduite envers moi. J’ai horreur de me répéter.
Aucune indulgence de ma part, tu ne pourras m’implorer. N’essaie donc qu’une fois de geindre et tu connaitras l’ignorance la plus totale et irréversible de ta divinité que tu perdras à tout jamais, ma sentence sera irrévocable.

L’empreinte éternelle que je marquerais au plus profond de ton âme insignifiante laissera un tel néant dans ta vie si fade, qu’elle ne te fera ressentir que dégout et écœurement de toi-même…
Qu’importe, tu ne manqueras même pas au plus gros rebus qui n'ai jamais existé.

J’ai déjà la bonté de t’accueillir dans mon chenil. Tu m’as bien compris ! Accorder la miséricorde dans les plus bas-fond de la société est purement d’intérêt financier.

Ecraser, dégrader mais surtout anéantir les cafards de ton espèce qui ont le porte-monnaie plus épais que leur micropénis en leur ôtant toute lueur d’espoir, toute forme d’apparence de dignité.

Je ferais régner la honte. Je hanterais chacune de tes pensées, malgré le semblant de vie personnel et professionnel que tu crois avoir.

Quand tu auras écoulé tout ton argent gagné à la sueur de ton front, que tu te mettras à emprunter en toute âme et conscience de ne jamais pouvoir le rembourser, mentis à ta famille, trahis tes amis, supplier ton banquier, je finirais de te délester de tes derniers bien. Et lorsque que le tout dernier billet fera son apparition, tu disparaitras à tout jamais de mon existence et ceux de manière irréversible.

Moi, l’enfant sauvage, éduquer par la rue, initié dès mon plus jeune âge à vos plus bas instincts virils, dressé à vos plus obscènes perversions, sans jamais être apprivoisé.

J’étais la putain que vous méprisiez, la clocharde que vous ignoriez, la tête de turc que vous harceliez…

Votre monde monétaire a fini par me détruire mais ma renaissance dut à ma haine absolue envers l’homme te fera sombrer dans la tourmente et l’autodestruction.

Tel la louve Alpha solitaire, seule ma rage tu connaitras et à elle seule tu te soumettras.
Ni menace, ni promesse. Des actes, pas des paroles. Remercie ton insignifiante vie de n’être que derrière ton écran.

J’ai appris que la vie te donne pour mieux te reprendre.
Saches que tout se paie et surtout mon attention.

De ma grandeur, vous ne représentez que de minuscules particules insignifiantes.

Ici, ce ne sont pas les passes du cœur, alors pour vous démarquer, seul ton fric compte.

Bien que tu m’ennuie déjà, je veux tout savoir de ton identité, ton statut familial, ta classe professionnelle, ton lieu de résidence, tes biens, ton niveau de soumission…

J’ai assez perdu de temps.

Pour ne serais ce qu’attirer un simple regard de ma part, tu devras raquer.

Sache qu’il y aura des classements réguliers pour trier les mécréants de ton espèce.

Pour les soumis les plus méritant, ce qui n’est pas ton cas, il sera possible d’acheter à l’enchère certain de mes sous-vêtements portés pour combler le néant de ta misérable existence.
Et le meilleur d’entre vous aura l’honneur de me signer une reconnaissance de dette devant huissier.

Je ne veux ni courses, ni cadeaux. Ce ne serait que t’accorder trop d’importance. Désormais, tu m’appartiens mais surtout ton fric et c'est ce que je veux pour le gaspiller comme il me plaira.

BDSM-rencontre